Lampe Glowstone : faisceau spécial

La lampe de poche de Glowstone n’est pas une lampe de poche comme les autres. Elle se distingue en effet de plusieurs façons !

Forme particulière

Première particularité : la lampe Glowstone est légères (75 grammes) plate et rectangulaire, à peu près de la taille d’une carte de crédit, et de l’épaisseur d’un paquet de cartes (68 x 51 x 13 mm). Son boîtier est couvert de silicone d’une texture agréable au toucher, qui fait que la lampe ne glissera pas facilement de sa poche.

Elle n’a pas qu’une ampoule : elle utilise 30 petites DEL autour de l’interrupteur.

On appuie sur le bouton pour diminuer l’intensité en diminuant le nombre de DEL allumées – de 30 à une seule. Avec une pression plus longue, on pourra passer à un mode doux où seul un anneau autour s’illumine ; une autre pression longue permettra de choisir différentes animations. J’avoue avoir eu à consulter le manuel pour bien comprendre comment ça fonctionne !

Contrairement aux lampes de type Maglite, on ne pourra pas ajuster la taille du faisceau de lumière. L’éclairage est uniforme et très blanc (5600 k) – parfait pour éclairer une surface de travail.

Nombreux accessoires

Tenir un petit rectangle pour s’éclairer n’est pas particulièrement agréable. La lampe ne roulera pas si on la pose sur une surface comme les lampes arrondies. Glowstone propose de nombreux accessoires pour l’utiliser sur un trépied d’appareil photo, avec des clips GoPro, la porter à la ceinture ou à sa poche de chemise, comme lampe frontale ou de vélo (avec des filtres rouges). Le petit trépied astucieux permettra d’orienter la lampe pour la tenir comme une flashlight conventionnelle, mais aussi de la suspendre à un poteau ou une corde.

Recharge par induction

Lampe Glowstone sur base de recharge DEL

Autre particularité, la recharge se fait par induction sur n’importe quel chargeur Chi (comme la tasse chauffante de Glowstone). C’est simple et ça fonctionne bien. L’autonomie à 100 % de puissance est de 2 heures, jusqu’à 60 heures en mode minimal.

L’absence de port USB fait que la lampe a une résistance à l’eau IP69K – résistance à la poussière et aux jets d’eau à haute pression, et submersible jusqu’à 30 mètres.

L’inconvénient : on ne pourra pas simplement remplacer les piles en cas de besoin. Il faudra attendre qu’elle se recharge – environ 2 heures pour une recharge complète. Si on oublie son chargeur, on pourra toujours utiliser la recharge inversée de certains téléphones.

Combien coûte la lampe de poche Glowstone ?

C’est une lampe puissante, rechargeable, vraiment polyvalente en raison de ses accessoires, qui ne prend pas de place dans sa poche ou dans un sac. Mais elle coûte beaucoup plus qu’une lampe de poche Duracell, ou celles qu’on trouve au magasin du dollar. La lampe Glowstone toute seule, sans base de recharge Chi, coûte 60 Livres, autour de 90 CAD. Deux lampes avec le kit d’accessoires complet, c’est 260 CAD. À ce prix… On ne voudra pas en perdre une! Mais son design original qui pourrait plaire aux amateurs de camping, de randonnée, de vélo, et de ceux qui ont souvent besoin d’une lampe de poche au quotidien.

P.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.

%d bloggers like this: