Archives par mot-clé : Radio

Comment écouter la radio FM avec son téléphone

Il est facile d’écouter la radio FM en direct avec son téléphone

  • Si votre téléphone Android a une application pour écouter la radio FM intégrée, bravo! C’est que sa puce peut capter les ondes FM, comme une petite radio portative. Il suffit de démarrer l’application de votre téléphone (qui peut s’appeler Radio, FM Radio ou Radio FM: le nom peut varier selon l’appareil), puis de brancher des écouteurs (qui servent d’antenne). Ça n’utilise pas de données, allez-y sans retenue. En voyage, ça permet de découvrir la radio locale. Si vous ne trouvez pas l’application, c’est que cette fonction n’est pas activée sur votre appareil (voir plus bas).
  • Même si on peut écouter la radio FM gratuitement et sans utiliser de données avec la plupart des téléphones d’entrée de gamme, le syntonisateur FM est désactivé dans la plupart des téléphones porte-étendard (le LG G4, le Note 5, le iPhone…). Pourtant, même si peu de gens utilisent la fonction, c’est une fonction pratique qui ne coute presque rien!
Application TuneIn Android iOS pour écouter la radio FM
L’application TuneIn, pour écouter la radio FM par le Web

La radio FM par le web avec une application

Si le syntonisateur FM de votre téléphone n’est pas activé, vous pouvez écouter la radio par le Web avec l’application gratuite TuneIn Radio (il y a des publicités). Pour écouter une station spécifique, beaucoup de stations proposent leur propre application. L’avantage de la radio par le Web est qu’on peut continuer d’écouter ses émissions préférées où qu’on soit dans le monde, du moment qu’on a accès à Internet. C’est aussi pratique dans des endroits éloignés où la réception FM est mauvaise. L’inconvénient est que ça utilise votre forfait de données si vous n’êtes pas en wifi. Attention de ne pas dépasser votre limite (certaines radios diffusent en haut et en bas débit). Si vous écoutez la radio par le Web au bureau, le gars de l’informatique risque de ne pas être content, surtout si vous êtes plusieurs à le faire. Plusieurs personnes qui écoutent la radio web en même temps, ça peut paralyser un réseau d’entreprises rapidement!

Pourquoi je ne peux pas écouter la radio FM directement avec mon téléphone?

Selon cet article de Wired, même si tous les téléphones ont la possibilité de capter les ondes FM (même le iPhone!), la fonctionnalité n’est activée que dans le tiers des téléphones seulement. Il est plus simple de désactiver la fonction que de créer une puce différente! Les manufacturiers pourraient laisser la radio activée, mais les opérateurs n’auraient pas intérêt à le faire. On préférerais encourager l’utilisation d’un forfait de données et les services de musique en ligne…

Ajout/précision: selon Apple, les iPhone 7 et 8 n’auraient pas de module de radio FM.

Je veux avoir la radio FM gratuite dans mon téléphone!

Capture d’écran NextRadio next radio FM gratuite téléphone

Visitez le site FreeRadioOnMyPhone.ca (en français) pour manifester votre intérêt à ce que la fonction FM des téléphones soit activée. C’est une question d’économie de donnée, de la pile de son téléphone, mais aussi de sécurité publique. Même si les réseaux cellulaires sont paralysés, on peut toujours écouter les consignes d’urgence avec sa radio!

Vous pouvez aussi installer l’application NextRadio, si vous avez un téléphone Android.

Une conseillère municipale de Toronto milite aussi pour l’activation des radios FM des téléphones.

Écouter la radio FM avec son ordinateur

Au bureau ou à la maison, vous pouvez aussi écouter la radio de votre ordinateur. Vous trouverez  habituellement un lien pour écouter la station en direct sur la page d’accueil de la station. Si vous avez un système Sonos, il est facile de trouver votre station préférée dans le menu dans l’option Radio via TuneIn .

Bonne écoute!

P.


Nouvelles technos du 22 avril 2015

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous pouvez écouter ce billet (en direct à 8h10 ou après, quand vous voulez, où que vous soyez!) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

Une bonne nouvelle pour ceux qui lisent des magazines: le service Next Issue est maintenant en français…

C’est un service auquel je suis abonné depuis un bout, qui est comme un Netflix pour les magazines; il permet de lire dans sa tablette autant de magazines qu’on veut! On peut choisir dans une centaine de magazines en anglais, et une vingtaine en français (Géo Plein Air, L’actualité, Protégez-Vous, Québec Science, Sélection du Reader’s Digest…) pour 9,99$ par mois, moins cher que 2 magazines en kiosque. Le plus beau: il n’y a rien qui se retrouve dans le bac de recyclage. On peut essayer le service, il y a 30 jours d’essai gratuit. C’est super pratique pour avoir de la lecture en masse en voyage, sur la plage, ou simplement sur son balcon avec le beau temps qui revient.

2015-04-20_19-15-30

Et si vous voulez savoir à quel point Google sait tout sur vous…

On peut consulter toutes les recherches qu’on a faites sur Google, en suivant le lien history.google.com, depuis qu’on utilise un compte Google. Et il y a des statistiques amusantes. J’ai découvert que j’ai fait plus de 20 000 recherches sur Google, plus de 76 par jour certaines journées. Si on clique sur « Afficher plus de tendances » on a plus de détails, donc ce qu’on a cherché le plus souvent. Je ne vous dis pas quoi pour moi, c’est gênant.

Bientôt, les Norvégiens ne pourront plus écouter la radio FM

En 2017, la Norvège va abandonner la diffusion sur la bande FM et AM… Mais pas de crainte: non seulement ils pourront toujours écouter la radio, mais elle sera de meilleure qualité. Ils vont passer à la radio numérique (DAB, Digital Audio Broadcast); une transition similaire à celle de la télé analogique à la télé numérique HD! Étrangement, la radio numérique a été testée au Canada, mais ça n’a pas décollé, probablement par manque de lecteurs compatibles. Le CRTC n’a pas renouvelé les licences DAB après 2012. On souhaite que ça revienne: de la radio sans interférence, de qualité CD, ça sonne bien!

On continue de voyager avec quelque chose de vraiment geek: chauffer sa maison avec des serveurs informatiques.

Ne plus avoir à payer pour son chauffage, c’est le rêve de bien du monde. Aux Pays-Bas, c’est possible grâce à la compagnie Nerdalize, qui installe chez vous des serveurs informatiques (qui ressemblent à des calorifères) qui vont chauffer votre domicile par la chaleur qu’ils dégagent en traitant des données. Normalement, ces serveurs doivent être dans des grandes salles climatisées parce qu’ils chauffent trop. Ça permet d’offrir le traitement de données aux entreprises qui en ont besoin à 50% moins cher, et de façon plus écologique, et surtout, d’économiser sur votre chauffage. La grande question: on fait quoi pour climatiser l’été quand il fait chaud?

P.