Archives par mot-clé : Fitbit

Montre sportive Epson Runsense SF-810

Epson, la compagnie d’imprimantes, fait aussi des montres sportives? Moi aussi j’ai été surpris. C’est que la compagnie fabriquait déjà les composantes GPS pour d’autres manufacturiers… Et a décidé d’offrir ses propres produits.

Et en raison du contrôle de la fabrication, l’autonomie annoncée surprend: ell est de Continuer la lecture de Montre sportive Epson Runsense SF-810

OMbra, le soutien-gorge connecté québécois

Après le chandail sportif connecté, la compagnie québécoise OMsignal lance son soutien-gorge connecté – la OMbra. Deux ans de recherche et développement ont été nécessaire – plus de 2000 prototypes ont été nécessaires pour arriver à un vêtement confortable.

Pourquoi un vêtement connecté plutôt qu’un bracelet sportif? Parce que le Continuer la lecture de OMbra, le soutien-gorge connecté québécois

Le super moniteur d’activité physique Fitbit Surge

Fitbit Surge

Je vous rassure tout de suite: vous n’avez pas besoin d’un moniteur d’activité sportive. Surtout que ça peut rappeler à certains une punition – quand nos parents nous forçaient à jouer dehors jusqu’à l’heure du dîner, genre (cas vécu). C’est aussi quelque chose qu’on peut faire avec son téléphone intelligent, en installant des applications comme Runkeeper, Runtastic, Nike+ ou Strava.

AJOUT: La compagnie Target offre des Fitbit à 335 000 employés pour améliorer leur santé et surtout diminuer les coûts en soins de santé.

AJOUT: Une mise à jour devrait augmenter l’autonomie, du moins pendant l’activité physique avec les capteurs activés.

Mais pour une personne qui s’entraîne, un moniteur d’activité physique est un jouet qui est vraiment trippant pour se motiver à bouger plus (surtout si vous partagez vos performances avec un ou des amis) mais surtout enregistrer ses performances jour après jour – et d’avoir les informations à son poignet sans avoir à courir avec son téléphone.

J’ai reçu il y a quelques jours le bracelet Surge, la super montre d’entraînement sportive de Fitbit. Même s’il mesure le nombre de pas parcouru, on est loin, très loin du podomètre.

  • Pas que pour le coureur: mode pour le vélo mais aussi les activités cardio (le crossfit, par exemple)
  • Indique l’élévation – le nombre d’escaliers montés dans la journée. Petit incitatif pour éviter l’ascenseur.
  • Mesure en temps réel son rythme cardiaque en continu, à son poignet, sans avoir besoin de sangle de poitrine.
  • Surtout, même si elle est petite, elle contient un GPS, pour voir en temps réel la distance parcourue et sa vitesse
  • Si on la porte 24 heures sur 24, elle mesure aussi la qualité de son sommeil, sans avoir à indiquer qu’on se couche ou qu’on se réveille. Et permet de se réveiller avec une vibration au poignet
  • Son autonomie n’est peut-être pas les 7 jours annoncés, mais il n’est pas nécessaire de la recharger chaque jour (et c’est important: quand on veut courir, on ne veut pas attendre que la montre se recharge)
  • On peut afficher ses notifications d’appel et de textos et contrôler la musique de son téléphone, mais le fonctionnement semble capricieux (je n’y suis pas arrivé malgré plusieurs tentatives Mise à jour: j’y arrive lentement mais surement, après plusieurs redémarrages)
  • Gros avantage des produits Fitbit: ils sont compatible avec une tonne de services existants que vous utilisez déjà (Runkeeper, Strava etc…); les données (votre activité etc) sont automatiquement transférées. C’est une chose importante à vérifier avant d’acheter un bracelet.

Trois bémols: le bracelet utilise un connecteur de recharge et de transfert de données propriétaire, la navigation dans le menu est plutôt complexe… Et comme trop de bracelets sportifs, le Surge a un look de… bracelet de plastique.

Ah oui – le Surge est 300$. Le prix de deux paires de souliers de course ou un an de gym ou une montre intelligente Android. Aouch.

La Surge est à comparer avec la Timex One GPS+, qui n’a pas besoin de téléphone pour envoyer ou recevoir de brefs messages, et la TomTom Runner, dont la navigation des menus très simple.

Et si vous voulez une montre chic et qui n’a pas l’air d’un bracelet de plastique, il y a la Horological Smartwatch d’Alpina ressemble à une Rolex mais mesure discrètement votre activité.

Un des modèles pour camoufler ses moniteurs d'activité physique
Un des modèles de Funktional Wearables pour camoufler ses moniteurs d’activité physique

Une option pour camoufler ses bracelets sportifs: la compagnie Funktional Wearables propose des bracelets qui peuvent contenir le module de plusieurs types de bracelets, dont ceux de Fitbit et le Misfit Shine.

P.

P.S.: Vous voulez savoir si vous allez aimer ça? Le Misfit Flash est vraiment chouette et pas cher, et permet de contrôler des ampoules à distance!

Problèmes de bracelets sportifs

Jawbone Up et Runtastic Orbit au poignet droit
Aujourd’hui: Jawbone Up et Runtastic Orbit au poignet droit

MISE À JOUR: Google Fit est en ligne, installez ici!

J’ai une fascination pour les super-podomètres qui mesurent l’activité physique tout au long de la journée. Je les ai presque tous essayés – Nike+, Fitbit (que j’ai perdu!), Loop, Misfit Shine, Pulse O2 et bien d’autres encore, sans compter la Pebble et les appareils Android Wear qui permettent aussi de mesurer si on a assez bougé dans la journée. J’en porte plusieurs à la fois; je répète en blague que je manque de poignets pour les porter (ça fait toujours rire).

Mais même si j’ai un gros faible pour les bracelets connectés (les wearables, diraient les français), il reste plusieurs problèmes…

J'apprécie l'ouverture de Runkeeper.
J’apprécie l’ouverture de Runkeeper.
  • Regrouper ses données au même endroit est un casse-tête. Accumuler pendant des mois (des années dans mon cas!) ses informations de course dans un service et réaliser qu’un nouveau joujou n’est pas compatible, c’est désagréable. Que le bracelet Orbit de Runtastic soit compatible avec le service et l’application Runtastic, ça va de soi; mais pourquoi ne pas permettre le transfert vers Runkeeper (un service concurrent)? Un bracelet Polar, ça devrait se synchroniser automatiquement avec Runkeeper et Runtastic, mais je n’ai réussi à le faire qu’en exportant les données manuellement, puis les importer dans l’autre service…
  • Qu’est-ce qui se passe avec les données en double? Si on utilise son téléphone pour enregistrer ses données de course et un autre bracelet pour notre activité physique générales… Est-ce qu’on se retrouve avec une journée doublement active? Les données devraient être combinées de façon transparente et intelligente (distance parcourue mesurée par GPS/nombre de pas = une excellente façon d’estimer la longueur d’une foulée…).
  • Trop de fonctions c’est comme pas assez. Appuyer longuement sur un bouton pour indiquer qu’on va se coucher c’est une bonne idée… Mais taper deux fois vite puis une fois longuement… Ça fait quoi déjà?  Et qu’est-ce que ça veut dire quand la petite lumière clignote deux fois? Et si on tape de la mauvaise manière, comment on revient en arrière? Et pourquoi il faut dire à son bracelet qu’on va se coucher? Une diminution marquée des mouvements entre minuit et 7 heures du matin, ça devrait être simple. D’autant plus que…
  • Pour mesurer la qualité de son sommeil, porter un bracelet pour dormir n’est pas agréable. Une montre, c’est carrément désagréable.
  • Quand on recharge son bracelet, notre activité n’est pas mesurée. La recharge de la plupart des bracelets est habituellement très rapide (moins de deux heures), mais quand même: deux heures, c’est deux heures. Recharger la nuit est l’idéal, mais pendant ce temps on ne peut pas mesurer la qualité de notre sommeil. (C’est une des raisons pour laquelle j’aime bien le Misfit Shine: il suffit de remplacer une pile aux 5 mois environ.)

Les applications nécessaires

  • Et le plus gros problème: pourquoi faut-il plusieurs applications? (J’ai non pas une mais quatre applications de Runtastic!)

Google Fit

Heureusement, Apple et Google tentent de régler ces nombreux problèmes avec l’application Santé (HealthKit, dont le lancement a été plutôt cahoteux) et Google Fit (qui devrait être lancée sous peu avec une liste de partenaires très intéressante qu’on peut télécharger ici). J’espère que ça fonctionnera bien le plus rapidement possible!

2014-10-25_16-40-51
Les nombreux partenaires de Google Fit… One app to rule them all?

P.

AJOUT: Pendant que j’écrivais ceci, Fitbit annonçait trois nouveaux bracelets sportif. La Surge, une fitness superwatch semble bien placé pour être un concurrent sérieux à la Apple Watch – moins joli, mais beaucoup moins cher…

La course, c’est dur pour le poignet

Montres sportives pour courir

Je reviens de courir comblé. J’ai trouvé la combinaison idéale de montres sportives.

Oui, trois montres sont nécessaires à mon bonheur. (Non, je ne les portais pas sur le même poignet; c’est seulement pour la photo).

La montre GPS TomTom Runner Cardio est vraiment bien pensée. Elle enregistre mon rythme cardiaque tout au long de ma course, sans sangle de poitrine. Les données peuvent être exportées dans RunKeeper, l’application de course que je privilégie. La montre est géniale, mais j’aime courir en musique.

La Pebble peut afficher les informations de Continuer la lecture de La course, c’est dur pour le poignet