Xperia Touch de Sony – espace de travail tactile

Imaginez qu’une petite boîte transforme votre table ou votre comptoir en écran tactile. J’ai fait l’essai du Xperia Touch de Sony…. Et j’ai pu travailler de façon futuriste!

Le Xperia Touch projette une surface tactile de 23 pouces de diagonale. On transforme en écran interactif horizontal (presque) n’importe quelle surface lisse. On peut naviguer dans des pages Web, pour consulter des recettes sans avoir à toucher son écran avec ses doigts collants ou diriger une présentation sans clavier. Il est facile de faire défiler du texte et même taper… Même si on ne peut pas taper aussi vite qu’avec un clavier; pour taper plus vite, rien n’empêche de connecter au Xperia Touch à un clavier sans fil Bluetooth.

Cliquez ici pour voir ma chronique sur le Xperia Touch présentée à l’émission Planète techno.

 

Surface claire préférable

La surface n’a pas besoin d’être blanche… Mais la surface est unie (sans motif), mieux on verra l’écran; si elle est trop foncée ou trop réfléchissante, il pourrait être difficile de bien voir, surtout dans une pièce bien éclairée. Il faut que l’espace soit dégagé pour que ça fonctionne bien; les objets peuvent interférer avec la détection des doigts.

Projection au mur

Le Xperia Touch ne fonctionne pas qu’à l’horizontale – on peut le tourner pour le transforme en projecteur mural capable d’afficher une image allant jusqu’à 80 pouces. Mais ne pensez pas remplacer votre télévision! La résolution de affichée n’est que de 1366 x 768 pixels, et avec sa diode laser de 100 lumens, l’image  n’est pas très lumineuse. En comparaison, un projecteur d’entrée de gamme fait facilement plus de 3000 Lumens! Mais pour un appareil de cette taille, j’ai été surpris que l’image reste visible même dans une pièce éclairée.

Mais quand on projette sur le mur, on perd le contrôle tactile (à moins de coller l’appareil contre le mur): on ne peut plus taper ou sélectionner des options dans les menus. Il y a des gestes qu’on peut faire… Mais ce n’est pas très intuitif.

L’écran projeté peut aussi servir à afficher des notes, des photos et un calendrier avec l’application Board. Ça donne l’impression d’être dans un film de science-fiction! Dans le vidéo promotionnel, on peut voir qu’on peut faire des appels Skype – mais je n’ai pas trop compris comment placer la caméra pour qu’on puisse nous voir…

Toutes les applications Android

Comme ça fonctionne avec Android, on peut installer toutes les applications du Play Store – y compris des jeux. J’avoue avoir eu beaucoup de plaisir à jouer à Fruit Ninja!

Pour protéger l’ampoule, le Xperia Touch s’éteint dès qu’on le déplace; c’est normal, mais c’est étrange si on veut déplacer un peu le Xperia pour le positionner précisément.

Il y a des haut-parleurs stéréo intégrés pour écouter ses vidéos ou sa musique. Une chose qui peut être dérangeante, c’est le bruit du ventilateur; pas trop fort, mais dans une pièce silencieuse, on l’entend très bien.

Autonomie limitée

Il y a une batterie rechargeable intégrée au Xperia Touch: on peut l’utiliser sans prise murale. Mais l’autonomie n’est pas très longue, seulement une heure! C’est suffisant pour faire une présentation, mais pas regarder un film.

Combien ça coûte?

Le Xperia Touch est un appareil plutôt compact, léger, et qui va impressionner – c’est un peu magique de l’utiliser. Le gros problème, c’est le prix – autour de 2000 CAD. C’est un appareil qui combine un projecteur vidéo et les fonctions d’une tablette Android… Mais ça ne remplace parfaitement ni l’un ni l’autre. En parlant aux représentants de Sony, j’ai senti que le concept n’en était qu’à ses balbutiements. Plus l’appareil sera petit et puissant, plus il sera intéressant.

Qui sait, il y aura peut-être bientôt un projecteur intégré dans son téléphone, comme dans le concept Smart Cast présenté en 2015 par Lenovo, et pas qu’en accessoire Moto Mod comme avec le Moto Z.

P.