Ray-Ban Stories, les lunettes qui prennent des photos de Facebook

Test des Ray-Ban Stories, les lunettes qui prennent des vidéos, des photos en plus de diffuser de la musique et répondre à ses appels téléphoniques.

Après les lunettes de Google, 3 générations de lunettes Spectacles de Snapchat et les lunettes musicales Musig (et celles de Bose), c’est au tour de Ray-Ban de se lancer dans les lunettes « intelligentes » en collaboration avec Facebook.

Vidéos d’abord

Appuyer sur le bouton démarrera l’enregistrement d’un vidéo d’une durée allant jusqu’à 30 secondes. Il faut maintenir le bouton une pour prendre une photo – pas évident pour prendre rapidement une photo. Personnellement, j’aurais donné le choix aux utilisateurs.

La qualité des vidéos à l’intérieur est… plutôt ordinaire.

Des lunettes Ray-Ban discrètes

Photo prise avec les lunettes Stories de Facebook X Ray-Ban

On m’a fait parvenir le modèle classique Wayfarer, en noir. Elles seront toutefois proposées en 20 versions – avec différentes tailles, couleurs et modèles. On pourra aussi les obtenir avec une prescription pour sa vue.

Photo prise avec les lunettes connectée Stories de Ray-Ban X Facebook

Il faudra être observateur pour réaliser qu’elles peuvent prendre des photos. Si on ne remarque pas les trous des objectifs, seule une lumière indiquera qu’on prend une photo ou une vidéo. Une lumière à l’intérieur des lunettes, dans le coin de notre champ de vision, permet de voir qu’on filme. Espérons que des tordus ne s’en serviront pas pour capturer des moments compromettants dans des vestiaires ou des plages nudistes…

Les inconvénients des lunettes Ray-Ban Stories de Facebook

Si des lunettes qui servent d’écouteurs libèrent les oreilles, ce n’est pas la solution idéale: il sera bizarre de les utiliser à l’intérieur et le soir, à moins d’être Corey Hart.

Il faut aussi se demander combien de temps elles seront supportées activement. (Les lunettes d’entraînement Radar Pace Oakley sont complètement disparues de la carte après un certain temps, ce qui les rend inutilisables.)

Hey Facebook

Plutôt que d’utiliser le bouton, on pourra prendre une photo ou une vidéo en disant « Hey Facebook, take a picture » (ou take a video). Un signal sonore confirmera la prise de la photo. L’application est en français, mais la commande vocale en français ne semble pas encore reconnue. Un signal sonore indiquera que quelque chose ne va pas. Pas évident pour prendre une photo discrètement.

Le transfert des photos de ses lunettes Ray-Ban Stories dans son téléphone se fait avec l’application Facebook View. On pourra créer des photos avec un effet de perspective 3D avec un choix de 3 effets de mouvement – Zoomer, Décor et Secouer. La qualité du résultat dépendra des photos. On pourra aussi créer des vidéos de 15 ou de 30 secondes – ce qui intéressera certainement la génération Instagram. L’application sert aussi à faire la mise à jour de ses lunettes de soleil. (Après tout, on peut aussi mettre à jour sa tasse à café Ember, son blender Millo et ses poêles Hestan…)

Les photos ne sont (heureusement) pas importées automatiquement dans Facebook. Contrairement à mes attentes, il n’y a même pas de bouton pour y publier rapidement ses photos! Il faut passer par le menu « Partager » standard d’Android.

Quand on ne s’en sert pas pour prendre des photos, on pourra les utiliser ses Ray-Ban Stories comme écouteurs la musique ou faire des appels téléphoniques. Glisser son doigt sur la branche des lunettes changera le volume, et taper permettra d’arrêter la musique ou répondre à un appel. Le son est agréable et on pourra entendre tout ce qui se passe autour de soi. À moyen ou faible volume, les gens autour ne devraient pas entendre.

Combien coûtent les Ray-Ban Stories?

Les Ray-Ban Stories sont offertes à partir de 369 CAD$ (c’est environ 160 CAD de plus que les Wayfarer classiques). L’étui de recharge et un câble USB-C sont inclus. Une façon stylée d’écouter sa musique et de prendre des photos sans utiliser son téléphone, ni même utiliser les mains. Est-ce qu’elles seront plus populaires que les Spectacles de Snapchat, qui étaient peut-être en avance sur leur temps?

P.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.