Transit, l’application pour se déplacer en ville sans voiture

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous avez à vous déplacer en ville, et vous ne voulez pas conduire? Installez tout de suite l’application Transit, développée à Montréal. Toutes les options de transport en commun autour de soi – du service de vélo-partage Bixi à Uber en passant par les autobus, le métro et Communauto – sont visibles tout de suite sur l’écran d’accueil.

Mise à jour 20 décembre 2016: l’application permet de voir en temps réel la position de certains autobus. Les données de géolocalisation des utilisateurs sont utilisées.

C’est vraiment efficace: il n’est pas nécessaire d’indiquer où on s’en va pour savoir où sont les arrêts d’autobus les plus près et dans combien de temps vont passer les prochains autobus.

L’application Transit est gratuite, pour Android et iOSmême pour la Apple Watch. Elle fonctionne dans 92 grandes villes  dans le monde – Ottawa, Trois-Rivières, Paris, New York… Et vous pouvez voter pour une ville que vous voulez ajouter.

Google Maps fonctionne bien pour se repérer sur une carte et les déplacements en voiture – même si j’utilise souvent Waze – mais ne permet pas de trouver aussi efficacement la meilleure option pour se déplacer autrement en ville.

P.

P.S. J’aime beaucoup la citation sur la page d’accueil de Transit:

« Un pays développé n’est pas un pays où les pauvres possèdent une voiture, mais un pays où les riches utilisent les transports en commun. »

— Enrique Peñalosa, ex-maire de Bogotá

Pour faire changement des séries

Pendant que le Canadien participe aux séries, il se passe des choses dans le monde de la science et de la technologie.

Credit: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute
L’air de rien, c’est la première photo couleur de Pluton

Parce qu’il n’y a pas que le hockey dans la vie…     😉

P.

P.-S. Ah, il y aussi une nouvelle bande annonce teaser du prochain Star Wars. Mais ça, vous le saviez déjà…

Nouvelles technos du 15 avril 2015

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous pouvez écouter ce billet (en direct à 8h10 ou après, quand vous voulez, où que vous soyez!) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

  • Je commence avec un site fantastique pour rigoler et perdre du temps: Windows93.net. C’est une page Web nous rappelle le bon vieux temps de l’informatique: on peut cliquer sans risque sur des icônes pour ouvrir des « programmes » tout aussi rigolos qu’inutiles, dont un jeu de tir style Doom, un générateur d’effets sonores, des fichiers qui contiennent des (faux) virus qu’il faut éliminer avec un antivirus. Ça vaut la peine de l’explorer – ne serait-ce que pour découvrir l’image coquinaude qui se cache évidemment quelque part (dont la résolution est vraiment décevante, je vous préviens!).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • Pour ceux qui ont un Mac: la dernière mise à jour d’OS X permet d’obtenir l’application Photo – une version améliorée d’iPhoto, plus moderne et qui propose des options de retouches plus avancées tout en restant simples. En démarrant Photo pour la première fois, il n’y a qu’à choisir sa librairie iPhoto. On vous propose aussi de stocker vos photos dans les nuages, ce qui n’est pas obligatoire (surtout si vous craignez pour votre vie privée). C’est gratuit pour 5 Go de photos et moins, mais 99 sous par mois pour jusqu’à 20 Go de photos (3,99$ par mois jusqu’à 200 Go de photos). Si Photo ne s’installe pas… Faites la mise à jour de votre Mac, ça vaut la peine!
  • Un mot sur musicobio, le projet Kickstarter d’une amie. C’est un service qui permettrait de créer et de partager une biographie musicale: quelle musique on écoutait aux moments importants de sa vie, de façon très visuelle, en y ajoutant des photos et des vidéos. Ça donne un truc qui ressemble à un mix commenté de SoundCloud et un timeline de Facebook. Si ça vous intéresse d’appuyer le projet, n’hésitez pas!

P.

Nouvelles technos du 8 avril 2015

Jeu Z-Type

Vous pouvez écouter ce billet (en direct à 8h10 ou après, quand vous voulez!) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

  • Je ne suis pas un gamer pour deux sous, mais je vous suggère le jeu Z-Type qui m’amuse beaucoup. Il permet de se changer les idées tout en améliorant sa vitesse de frappe. Le but est de détruire les méchants vaisseaux ennemis en tapant le plus vite possible le mot qui est à côté. Et il ne faut pas que taper vite, il faut aussi taper avec précision: une fois qu’on a commencé à taper un mot, il faut le terminer. Chaque faute de frappe peut causer de beaux problèmes! Et vous pourrez toujours dire que vous jouez avec la noble intention d’augmenter votre productivité!

Coque Galaxy S6 Edge Samsung

  • C’est d’ailleurs le 10 avril que le Galaxy S6 va arriver en magasin. Ça vaut la peine d’y jeter un coup d’oeil; c’est une version plus raffinée du S5, qui se recharge sans fil. N’hésitez pas à vous acheter un chargeur à induction, c’est vraiment pratique. Son dos est maintenant en verre; c’est du Gorilla Glass, solide, mais… Ça brise. L’achat d’un étui protecteur est une bonne idée, spécialement pour les maladroits… J’aime bien les étuis Speck, qui offrent une excellente prise et une bonne protection en cas de chute.

Stealth Heys valise roue escamotable

  • Et pour ceux qui pensent aux vacances. Une valise avec quatre roues c’est agréable pour se déplacer dans les aéroports; elles évitent aussi que la valise ne repose directement par terre, dans la saleté et les flaques d’eau… Mais ces valises ont la facheuse habitude de revenir de voyage avec les roues arrachées. La compagnie Heys lance la Stealth, une valise avec des roues qui se replient, comme un transformer. À partir de 250$ US$. Normalement, j’aime bien les valises de cabine (carry-on) les plus simples et légères possibles, comme la Osprey Ozone, ou au contraire, l’indestructible valise Zuca Pro

P.

Boni: voyez avec quelle finesse je passe un niveau à Z-Type!

Quel avenir pour les ordinateurs portables?

But the real future of the laptop computer will remain in the specialized niche markets. Because no matter how inexpensive the machines become, and no matter how sophisticated their software, I still can’t imagine the average user taking one along when going fishing.

C’est la conclusion rigolote d’un article de 1985 du New York Times sur le futur des ordinateurs portables. L’auteur ne pouvait imaginer que le commun des mortels puisse emporter son ordinateur en voyage de pêche…

Pourtant, trente ans plus tard, la plupart des gens ne quittent plus leurs téléphones ou leurs tablettes, même en vacances. Et rares sont les tables des cafés où il n’y a pas au moins un ordinateur portable. C’est ce qui arrive quand un produit devient suffisamment sophistiqué et abordable.

Bien hâte de voir ce qui se passera avec les montres intelligentes dans 10, 20 ans.

P.

Nouvelles technos du 1er avril 2015

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vous pouvez écouter ce billet (en direct à 8h10 ou après, quand vous voulez!) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

Pantalon maternité pour homme

L'option devrait apparaître dans le coin en bas et à gauche de l'écran.
L’option qui transforme votre quartier en Pac Man devrait apparaître dans le coin en bas et à gauche de l’écran.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • On poursuit la thématique du ménage informatique des dernières semaines avec Unroll.Me, un service gratuit pour éliminer les courriels publicitaires qui polluent notre boîte de courriel, ceux auxquels on se retrouve abonnés on ne sait pas trop pourquoi. Une fois que le service a analysé nos courriels (oui, il faut donner son mot de passe: paranos s’abstenir…), on peut choisir de se désabonner ou d’ajouter ses courriels dans un « rollup », une compilation quotidienne: un seul courriel qui regroupe ses abonnements. On peut aussi choisir de ne rien faire. Ça fonctionne avec les adresses Hotmail, MSN, Windows Live, Gmail, Google Apps, Yahoo! Mail, AOL Mail, et iCloud. On demande de parler du service sur Twitter après le ménage de 5 courriels, mais il n’est pas nécessaire d’envoyer le Tweet.

Base de recharge Apple Watch

  • La Apple Watch arrive – vous avez peut-être remarqué l’ajout de l’application dans votre iPhone, que vous ne pouvez pas désinstaller. (Si vous ne le voyez pas, c’est que votre iPhone n’est pas à jour). Pour la voir et l’essayer, il faudra prendre rendez-vous – à moins de vouloir le modèle Edition à 13 000$. Je ne connais toujours personne qui compte s’en acheter une… Mais parce qu’il ne faut pas oublier de recharger sa montre chaque jour, ceux qui l’achètent vont certainement aimer la base de recharge de la compagnie Nomad qui est vraiment design, parfaite pour la table de chevet ou son bureau.

P.

Nostalgie Pif Gadget

Des gadgets qui brisaient tellement vite!
Ma tête d’ahuri entre des magazines Pif gadget

Mon intérêt pour les gadgets ne date pas d’hier. J’ai grandi en lisant Pif Gadget , un magazine hebdomadaire vendu avec un gadget rigolo. Ça pouvait être un sifflet, une sarbacane, un autocollant. Beaucoup de gadgets avaient un côté scientifique: un microscope ou un chronomètre à assembler soi-même, un ballon solaire, même des artémias salina – de petites crevettes qu’on faisait naître à partir d’une poudre.

Des artémias vivants comme gadget Photo © Hans Hillewaert

Une fois le gadget brisé (décédés dans le cas des artémias) ou son intérêt passé, je lisais le magazine, qui contenait des bandes dessinées étonnamment variées – autant pour les petits (Pifou) que pour les ados (Rahan, le fils des âges farouches, Corto Maltese, Les Robinsons de la terre…).

Pris d’une crise de nostalgie, j’ai eu beaucoup de plaisir à écouter cette entrevue avec Richard Medioni, le rédacteur en chef du Pif des belles années. Il raconte son évolution et l’histoire de quelques-uns de ses légendaires gadgets. On peut la télécharger pour l’écouter façon podcast. Et sur le Web, vous pouvez en cherchant un peu trouver l’émission de télé Pif, l’envers du gadget. C’est rigolo de réaliser l’idéologie communiste-humaniste du magazine à ses débuts, qui l’opposait au magazine Mickey de Disney qui faisait la promotion de l’american way of life

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nostalgie supplémentaire: dans le bon vieux temps des nerdz, j’avais fait un photo-roman pour présenter le site Pif Collection, une autre excellente source de nostalgie.

Dans 20 ans, est-ce les jeunes d’aujourd’hui se souviendront avec émotion des sites Webs qu’ils visitent aujourd’hui?

P.

P.-S. J’ai eu un pincement en voyant qu’un distributeur de bonbons Pez à tête de Pif s’est vendu plus de 100$. Ma mère l’a jeté en faisant le ménage de mes bébelles.

P. P.-S. : On peut trouver des copies numérisées de tous les magazines sur le Web. Je vous laisse chercher.

Nouvelles technos du 25 mars 2015

Meerkat iOS

 Vous pouvez écouter ce billet (en direct ou en différé) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

Meerkat, meerkat… Si vous n’avez pas encore entendu parler de Meerkat? C’est une application qui permet de diffuser de la vidéo en direct en un clic. La particularité? Vous tweetez automatiquement au monde le début de votre diffusion…

Cette chronique sera d’ailleurs diffusée avec Meerkat. (Ne craignez rien: je serai habillé. Le haut au moins.)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le rêve? Que tous puissent diffuser au monde les choses fascinantes qui se passent autour de lui. On pense à un concert, une catastrophe: ça pourrait être rigolo.

Sauf que pour que ce rêve se produise… Il faut être suivi par beaucoup de monde. Ou que quelqu’un découvre notre Tweet, comprenne son importance, et prenne la peine de le rediffuser. Et avoir un iPhone, parce que ça ne fonctionne pour l’instant que pour iPhone.

Comme Twitter, Meerkat intéresse surtout les journalistes, les vedettes et ceux qui ont quelque chose à vendre. On y verra (probablement AJOUT: c’est déjà fait!) des événements d’actualité (genre, une fusillade en direct!), quelques performances d’artistes, beaucoup d’événements promotionnels commerciaux (… le rêve d’être viral!). Mais surtout, attendez-vous à des exhibitionnistes qui vont se montrer le zwizwi (je pense à chatroulette…). Et qu’on oubliera Meerkat (qui déjà retombe dans l’App Store…) à la sortie de la prochaine application similaire: Twitter a d’ailleurs acheté Periscope, qui fait de la diffusion vidéo en direct. (Et pendant ce temps, Facebook pourrait diffuser des nouvelles, comme un média…)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

  • La semaine dernière je vous ai suggéré de désinstaller l’application Facebook pour augmenter l’autonomie de votre téléphone. Faisons cette fois de la place sur notre téléphone Android avec l’application Avast GrimeFighter – Grime comme dans crasse en anglais. L’application gratuite analyse le contenu de votre téléphone, et permet de sélectionner le contenu par catégories (vidéos, photos…) pour les effacer de votre téléphone. Ce que je trouve génial, c’est qu’on propose de sauvegarder ce que vous supprimez sur Dropbox – dans les nuages – avant de le supprimer. Si jamais vous effacez du contenu par mégarde… Vous pourrez le récupérer. (Il existe un logiciel payant du même nom pour faire le ménage de son ordinateur Windows, que je n’ai pas essayé.)

2015-03-24_19-09-28

  • Et le 31 mars c’est la journée internationale de la sauvegarde – parce que perdre ses données c’est pas un poisson d’avril, ça arrive vraiment. Il y a sur le site worldbackupday.com des trucs et c’est quoi une vraie copie de sauvegarde:  « une deuxième copie de tous vos fichiers importants ». Ça vaut la peine d’en faire régulièrement, et ce, avant de perdre ses fichiers!

P.

Nouvelles technos du 18 mars

facebook payments

Vous pouvez écouter ce billet (en direct et en différé) sur le site du Snooze de NRJ Gatineau-Ottawa.

  • Vous n’en pouvez plus de rappeler à vos amis qu’ils vous doivent de l’argent? On pourra bientôt transférer de l’argent sans frais avec l’application Messenger de Facebook – et ce sera aussi simple que d’envoyer un message. Le service est d’abord offert aux États-Unis… on espère qu’il arrivera bientôt au Canada. Seul inconvénient: l’argent est transféré instantanément, mais peut mettre quelques jours à arriver dans le compte du destinataire, comme un chèque…

Facebook draine la pile

  • Depuis quelques semaines, j’ai désinstallé l’application Facebook de mon téléphone. La pile de mon téléphone dure beaucoup plus longtemps! C’est à vérifier dans l’historique d’utilisation de votre batterie (section Alimentation dans les paramètres Android). Quand je veux ajouter un statut, j’utilise le site facebook.com.

recharge sans fil Galaxy S6 Edge

  • Même si l’absence de lecteur de carte SD m’embête toujours dans le nouveau Galaxy S6 de Samsung, l’absence de pile amovible ne me dérange plus! La recharge sans fil de son téléphone, c’est merveilleux; il suffit de poser son téléphone sur une surface à induction (pas son poêle!) pour le recharger. On n’a pas besoin d’utiliser un chargeur par induction Samsung, et ça fonctionne même au travers d’un étui (ici le S6 Edge dans un étui Speck qui en améliore beaucoup la prise en main). Et je suis impressionné par l’appareil photo, qui démarre très vite et prend des photos surprenantes.

Asus ZenFone 2 Canada

  • La compagnie Asus, connue surtout au Canada pour ses ordinateurs portables (et ses cartes-mères, pour les plus âgés!) va lancer le ZenFone 2 au Canada ce printemps. On ne peut saluer l’arrivée de téléphones haut de gamme sans contrat, déverrouillés (qu’on peut utiliser avec le fournisseur de son choix simplement en y ajoutant une carte SIM). On a pas toujours envie de payer le gros prix pour remplacer son téléphone en cas de bris ou de vol. Au Canada, on a trop l’habitude d’avoir des téléphones gratuits ou pas chers… Mais qu’on rembourse en payant son forfait plus cher. J’en ai déjà parlé: ça vaut la peine de vérifier son forfait de téléphone. Avoir son propre appareil permet d’économiser chaque mois…

Apple Watch

Screenshot 2015-03-16 at 16.46.17

P.

Rester en contact à l’étranger avec KnowRoaming

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Si vous voyagez à l’étranger et que ne vous ne voulez pas payer les frais exorbitants d’itinérance de votre fournisseur, vous aimerez certainement KnowRoaming, un service canadien. C’est un circuit mince comme un autocollant que l’on colle sur sa carte SIM (aussi nano ou micro) avec un applicateur fourni qui permet d’avoir l’équivalent d’une deuxième carte SIM qui s’active automatiquement lorsqu’on arrive à l’étranger, qui offre de meilleurs tarifs.

Sur le site, plusieurs vidéos montrent comment procéder à l’application. C’est simple, mais un peu de doigté est nécessaire: ma première tentative n’a pas fonctionné, j’ai dû appeler pour obtenir un nouveau kit. Conseil de pro: n’appuyez pas au milieu, seulement autour, pour éviter d’abimer la puce. Une fois que c’est fait, vous pouvez continuer d’utiliser votre téléphone normalement au Canada, avec votre fournisseur habituel. Mais une fois à l’étranger, vous profiterez des tarifs réduits proposés par KnowRoaming de façon (presque) magique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre téléphone doit être déverrouillé , c’est-à-dire ne pas être lié uniquement à votre fournisseur. Pour ce faire, vous pouvez contacter votre fournisseur avant votre départ, ou utiliser un service de déverrouillage du Web comme cellunlocker.net (beaucoup moins cher, je l’ai utilisé plusieurs fois sans problème, mais ça reste à vos risques).

Il faut ensuite installer une application dans son téléphone et configurer son compte. On nous assigne un numéro de téléphone américain et anglais; on peut se faire appeler à un de ces numéros, c’est de ces numéros que sembleront provenir nos appels de l’étranger.  Pour 3$ par mois, on peut continuer d’utiliser son numéro de téléphone canadien, mais il faut activer le transfert d’appel.

Frais itinérance Vidéotron en Espagne
Tarifs en itinérance de Vidéotron en Espagne
Know Roaming tarifs en espagne
Les tarifs de Know Roaming

 

Par rapport aux tarifs d’utilisation à l’étranger proposés par les fournisseurs canadiens, l’économie est importante. En Espagne, la minute d’appel passe de 0,60 $ à 0,10$; les textos passent de 0,30$ à 0,10$, et le mb de données passe de 0,60$ à 0,15$. (Les tarifs varient beaucoup d’un pays à l’autre en fonction des ententes.

Le coût de vos données, de vos appels et de vos textos est clairement indiquées dans l’application: vous n’avez pas de surprise. Mais ça baisse vite: 5$ après quelques heures en Suisse: envoyer une photo coûte cher!

Les tarifs restent plus beaucoup plus élevés que son forfait au Canada, mais pour un usage limité (courriels, textos, quelques appels), ça peut être une bonne affaire. Pour un usage normal, rien ne bat l’achat d’une carte SIM locale (en Espagne, j’ai payé 20$ pour 2 Go de données et des textos illimités). L’avantage de KnowMobile est qu’on a pas besoin de faire un détour pour magasiner une puce; pas besoin de changer sa carte SIM, et surtout, qu’on peut utiliser son téléphone dès que l’avion se pose. D’expérience, acheter une carte SIM à l’étranger n’est pas vraiment compliqué… Mais pendant qu’on cherche une petite boutique où on vend des cartes SIM (ce n’est pas nécessairement évident), on ne visite pas.

C’est aussi très pratique si votre vol a une escale de quelques heures ou si vous passez peu de temps dans un ou plusieurs pays différents.

P.

Autres critiques:

Un excellent site sur la technologie!