Essai de la Nissan Leaf 2018

J’ai été invité par Nissan à faire l’essai de la nouvelle Leaf 2018, et j’ai appris beaucoup de choses. Les autos électriques s’améliorent beaucoup, ce serait dommage de rester avec ses préjugés et les impressions laissées par les premiers modèles!

L’autonomie est améliorée

Le modèle Leaf 2018 a maintenant une portée de 242 km – presque Montréal-Québec. Certains vont crier « Ce n’est pas assez! » (et c’est peut-être vrai pour la personne qui doit faire régulièrement de longues distances). Mais dans la vraie vie, combien de fois devez-vous faire plus de 200 kilomètres sans arrêter?

Même si vous restez à 40 ou même 50 minutes de route de votre lieu de travail, vous pouvez faire sans problème la distance allez-retour avec une grosse marge pour faire des détours et rester pris dans le trafic.

La puissance des piles a été augmentée – 110 kW (contre 80 kW pour l’ancien modèle), pour des accélérations plus rapides.

Nissan Leaf 2018 Zero Émission Pascal Forget
J’ai l’air trop hot!

80% des recharges se font à la maison

Autre angoisse de ceux qui s’imaginent qu’ils vont passer des heures aux bornes de recharge: selon Nissan, 80 pourcent des recharges se font à la maison, pendant la nuit. En 30 minutes de recharge rapide, on peut ajouter 88 miles d’autonomie – ce qui devrait être bien assez pour terminer le trajet!

(Une chose qu’apprécient les utilisateurs de voiture électrique? Ne plus avoir à faire de détour pour faire le plein d’essence!)

L’installation d’une prise 240 Volts avec l’ampérage qui optimise la recharge chez soi est simple… Et c’est subventionné! La compagnie québécoise Flo propose des bornes domestiques plus intelligentes, contrôlées par une App, avec un service de remorquage spécialement pour les voitures électriques, pour nous emmener à la borne la plus près en cas de besoin.

L’adaptateur pour recharger son véhicule est maintenant inclus avec la Leaf. La recharge avec une prise 120 V standard est toujours possible, mais peut prendre jusqu’à 32 heures!

L’e-Pedal, c’est chouette et inclus

Pour augmenter le confort de conduite, la e-Pedal est offerte sur toutes les Leaf. Le dispositif transforme l’accélérateur en frein quand on lève le pied; avec un peu de pratique, on n’a pratiquement plus besoin d’appuyer sur le frein pour ralentir dans les courbes ou en ville – 90% moins souvent. C’est très intuitif, si je me fie aux réactions des pilotes d’expérience! Le plus beau, c’est que l’énergie du freinage est récupérée dans la pile.

Autre avantage: quand on monte une côte, l’auto freine et reste en place (sans avoir à passer constamment du frein à l’accélérateur).

ProPilot Assist

Le ProPilot Assist est une option qui est une sorte de super cruise control. Une fois activé, le véhicule conservera une vitesse constante, mais en tenant compte de la distance avec le véhicule devant, tout en gardant le véhicule dans sa voie. Ce n’est toutefois pas de la conduite autonome, seulement une façon d’améliorer le confort de conduite, particulièrement dans les bouchons de circulation ou sur la grande route. Il faut garder en tout temps les mains sur le volant.

Deux capteurs seulement sont nécessaires – une caméra et un radar. La grosse limite? La voie doit être bien visible pour que le système puisse être activé. Si la route est couverte de neige, s’il pleut trop fort… Le ProPilot ne fonctionnera pas.

Un nouveau mode de conduite plus électrique

Les premières Leaf reproduisaient certaines sensations familières d’un véhicule à moteur à combustion. Ça limitait la régénération électrique, mais ça laissait aussi le véhicule avancer doucement quand la voiture n’était pas au neutre (le creep). Le nouveau mode de conduite immobilisera complètement la Leaf quand on arrête; on peut choisir en un mode normal ou Eco, pour une conduite un peu moins « sportive » mais qui augmente l’autonomie. (On peut passer facilement d’un mode de conduite à l’autre, pour trouver celui qu’on préfère.)

Au Québec, l’électricité est propre

Contrairement aux autres provinces et aux autres pays, plus de 99% de l’énergie au Québec est hydro-électrique et renouvelable. Pas de centrales nucléaires ou au charbon: l’énergie est vraiment sans émission.

Chauffer sa voiture l’hiver

Autre petit bonheur d’avoir une auto électrique: quand elle est branchée, on peut la préchauffer l’hiver ou la climatiser l’été sans polluer ni diminuer l’autonomie du véhicule. Tout ça peut se faire à distance, avec une application, qui sert aussi à vérifier le niveau de charge des piles.

Alimenter sa maison avec sa voiture

Une fonction offerte au Japon qui pourrait arriver ici: utiliser la pile de sa voiture pour alimenter sa maison. La pile de la Leaf contient assez d’énergie pour alimenter une maison moyenne jusqu’à deux jours! Rien n’empêche de déplacer la voiture pour la recharger. Une chose qui aurait été vraiment pratique pendant la crise du verglas, et qui limiterait l’utilisation de génératrices polluantes…

Même des autobus électriques

Autobus scolaire électrique eLion

Le transport pour le souper pendant l’événement s’est fait dans un autobus scolaire électrique de la compagnie québécoise eLion, basée à St-Jérôme. Une idée vraiment géniale pour des véhicules qui souvent ne servent que le matin et le soir!

Oui mais…

Chaque fois que je discute de véhicules électriques, il a toujours de la résistance, quelqu’un pour qui la portée ne sera jamais assez longue ou le prix jamais assez bas. J’ai même déjà entendu « Qu’est-ce qui arrive si je veux aller en Floride en char? »

C’est certain qu’une voiture électrique pourrait vous demander de changer un peu vos habitudes – de prendre des pauses pour dîner et s’étirer les jambes. Peut-être même faire des détours pour atteindre une borne – lors de vos longs trajets.

Mais dans la vie de tous les jours, pensez à l’économie de carburant: 30$ par semaine ou 1570 $ par année si vous faites en moyenne 42 km par jour!  Et le prix de l’essence ne va pas baisser…

(Suivez ce lien pour évaluer les économies d’essence en fonction de votre kilométrage.)

Pour les longues distances, il n’y a pas de problème si vous avez une deuxième voitures que vous pouvez utiliser pour les plus long déplacements – ou si vous pouvez en emprunter une. Je parie que dans les couples, il va y avoir de la chicane pour prendre la voiture électrique…

Concurrents Tesla Hyundai Bolt Nissan Leaf Canada
La Leaf de Nissan, avec une autonomie de 242 km, est vendue 35 998$ – avant les subventions.

Il y a aussi le confort d’être dans un véhicule beaucoup plus silencieux.

Essayez une auto électrique!

Je vous propose une chose: si vous considérez changer de véhicule, faites donc l’essai d’un véhicule électrique (n’importe lequel!) et le calcul des économies d’essence, juste pour voir. Je vous préviens, ça risque de vous donner le goût…

En terminant, un petit clip tourné pendant l’essai routier, tourné pour le plaisir avec une caméra Osmo sans micro: le son n’est pas terrible. Lire les instructions comme passager, n’était pas évident pour moi! Malgré la route très sinueuse, Jean-Michel Vanasse n’avait pas à appuyer sur le frein: la e-Pedal en action!

P.

P.-S. Les super chargeurs installés par Tesla ne fonctionnent qu’avec les Tesla. Pourtant, les Tesla peuvent se recharger sur les bornes standards avec un adaptateur. Un peu cheap, Tesla…