Kickstarter: quand personne ne veut nous prêter de l’argent

Beaucoup de vrai dans ce commentaire à propos du projet Kickstarter Sound Band. C’est un projet si mal géré que 300 backers réclament un remboursement:

The narrative of so many kickstarters is ultimately “No friends or banks would lend me money. Sign up and I’ll show you why”

Traduction très libre: L’histoire de trop de projets Kickstarter est «Aucun ami, aucune banque ne voulait me prêter de l’argent. Appuyez mon projet… et je vais vous montrer pourquoi. »

J’ai écrit à Kickstarter pour demander ce qui se passait si je créais un projet et que je disparaissais après avoir reçu l’argent. Sans surprise, j’attends toujours la réponse. Je ne comprends pas pourquoi Kickstarter n’intervient pas officiellement lorsqu’un projet semble déraper, et ne donne pas un coup de pouce aux backers pour poursuivre les escrocs. Ils devraient au moins valider que les créateurs rendent régulièrement des comptes.

Les créateurs, fraudeurs qui empochent des dizaines de milliers de dollars sont morts de rire. Individuellement, qui va commencer une démarche légale pour tenter de récupérer quelques dizaines de dollars?

Évidemment, il n’y a pas grand-chose à faire contre les créateurs de projets incompétents, ou qui échouent à livrer le produit promis. Leur demander d’expliquer ce qu’ils ont fait de l’argent serait un minimum.

Je suis fâché d’avoir à passer par Kickstarter pour obtenir rapidement la Pebble Time.  Vous pouvez à ce sujet lire mon billet Kickstarter et moi c’est fini.  Je ne comprends pas pourquoi la compagnie, qui a fait ses preuves, a encore utilisé Kickstarter pour lancer un projet. Elle n’avait pas vraiment besoin de financement social.

P.

Mise à jour: Pebble a été acheté par Fitbit…

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.

One thought on “Kickstarter: quand personne ne veut nous prêter de l’argent

Comments are closed.