Écrire sans distraction: Freewrite vs dana wireless

Dana Wireless, l'ancêtre du Hemingwrite Freewrite?
Dana Wireless, l’ancêtre du Hemingwrite/Freewrite?

Le Hemingwrite Freewrite est un appareil qui ressemble à une dactylo jumelée àun petit écran en papier électronique, conçu pour écrire sans distraction, dont l’autonomie se compte en jours, pas en heures.

On pouvait même écrire avec le stylet

Gros flashback à 2003, où j’avais adoré le Dana Wireless d’Alphasmart. Comme le Freewrite, ça se veut un appareil simple, léger, et durable, pour taper sans distraction. Il fonctionnait jusqu’à 20 heures avec 3 piles AA rechargeables, ce qui était merveilleux. À l’époque, les ordinateurs portables avaient une autonomie ridicule de quelques heures (3 ou 4 heures, parfois moins…).

Dana Wireless Palm OS
Palm OS…

Le Dana Wireless fonctionnait avec le système d’opération Palm OS – le même que l’assistant personnel Palm Pilot. Un stylet permettait la reconnaissance d’écriture, et on pouvait utiliser des apps (je ne crois pas qu’on appelait ça application en 2003) pour envoyer ses courriels et gérer son calendrier.

Dana Wireless Transfert infrarouge et deux lecteurs de carte SD

Le Dana Wireless se connecte au Web, mais avec un protocole désuet, qui n’est supporté que par les très vieux vieux routeurs. Mais en revanche, il pouvait transmettre ses données par infrarouge, et il avait non pas un mais deux lecteur de carte SD pour stocker les documents!

Presque indestructible

C’était un appareil extrêmement robuste, pour résister aux enfants dans les écoles. J’ai l’impression que le Freewrite est un peu kitsh en comparaison, même s’il pèse autour de 4 livres (moins de 2 livres pour le dana wireless). Pourtant, je suis convaincu que les hipsters vont adorer.

D’ailleurs, mon Dana Alphasmart fonctionne toujours. Mais je n’ai pas trouvé comment sauvegarder et transférer de façon simple les documents pour les utiliser dans un ordinateur moderne…

Dana Wireless timinou cat

Comme quoi les bonnes vieilles idées reviennent à la mode. J’ai même de la nostalgie pour la prise de notes avec du papier et les crayons à mine!

P.

AJOUT: Une critique du Freewrite écrite sur un Freewrite (en anglais). Il semble y avoir beaucoup de bogues.

AJOUT: Is Alphasmart STILL the ultimate writers’ tool?

AJOUT: 4 sucky things about this $19 piece of junk that make it AMAZING for writing, un article sur les avantages du AlphaSmart (de la même compagnie) pour écrire. Je suis d’accord avec l’article, mais pas avec l’appellation “piece of junk”; les appareils d’Alphasmart sont robustes, avec un excellent clavier.

Et il y a même une communauté autour des produits Alphasmart!

2 réflexions sur « Écrire sans distraction: Freewrite vs dana wireless »

  1. Salut Pascal, ça me rappelle le TRS-80 model 100, sorti en 1983. J’en ai vu un exemplaire au musée des sciences et technologies l’an dernier. Comme quoi what was old is new again…!
    Cheers mister!

Les commentaires sont fermés.