Aranet4 – mesure du CO2 élégante

L’Aranet4 est un capteur compact pour mesurer la température, la pression atmosphérique, le taux d’humidité et surtout la concentration de dioxide de carbone (CO2) dans l’air. J’adore son design minimaliste et son affichage en papier électronique ! On pourra en consulter les données dans son téléphone, avec une application.

Pourquoi mesurer le taux de dioxide de carbone (CO2) ?

Aranet cite une étude qui indique que si la concentration de CO2 dans une pièce dépasse 1000 ppm (partie par million), les fonctions cognitives (… sa concentration) diminuent de 15%. Au-delà de 1400 ppm, elle baisserait de 50%. On associe aussi une haute concentration de CO2 à un risque plus élevé d’infection – c’est un très bon indicateur qu’une pièce est mal ventilée. Et si une pièce est mal ventilée, on sait qu’on augmente les risques de transmission de virus comme la COVID!

aranet4 alerte c02
1422 PPM de CO2 à la fin d’un gala!

Le taux variera naturellement tout au long de la journée – il ne sera pas à zéro, même à la campagne. J’ai été surpris de voir qu’à la fin d’un gala juste pour rire, le taux de CO2 a atteint 1422 ppm – niveau rouge ! Il ne faut pas se demander pourquoi les gens étaient moins attentifs dans la salle. Le taux de particule code vert est de moins 1000ppm, jaune entre 1000 et 1400ppm, et rouge plus de 1400ppm.

AJOUT: nousaerons.fr suggère de commencer à aérer dès que le taux de CO2 dépasse 800 PPM. Le site contient plusieurs ressources et informations sur l’importance d’aérer les pièces!

Design et technologie

aranet4

La technologie de détection utilisée est NDIR – détection par infrarouge.

L’affichage en papier électronique est superbe – on dirait que c’est un autocollant. Le niveau de CO2 en PPM est clairement indiqué, de même que la température (en Celsius par défaut), le taux d’humidité et la pression relative.

J’adore son boîtier minimaliste transparent, qui laisse voir les composantes à l’intérieur.

Si l’Aranet4 est compact et portable, on précise qu’il n’est pas conçu pour résister aux chocs. Il faudra penser à le protéger si on compte le transporter dans son sac. Si on s’en sert à la maison, un trou à l’arrière permettra de l’accrocher au mur. Il est aussi conçu pour un usage intérieur.

Le niveau de la batterie est aussi indiqué. Le capteur fonctionne avec deux piles AA (incluses), pas avec une pile rechargeable USB. L’autonomie peut atteindre jusqu’à 7 ans avec des piles au Lithium, si on choisit de rafraîchir les données chaque 10 minutes. Par défaut, les données sont rafraîchies chaque 5 minutes, ce qu’on peut contrôler avec l’application.

Pas de boutons

L’Aranet4 n’a pas de boutons visibles. Pour en changer la configuration, il faudra passer par l’application. Le transfert des données et la mise à jour de son détecteur se fait par Bluetooth. On ne pourra donc pas consulter les données de son appareil dans son téléphone au-delà d’une dizaine de mètres. (L’entreprise offre une version Pro qui permet de consulter plusieurs appareils à distance.)

Dans l’application, on pourra voir des graphiques avec les données de dioxide de carbone, la température et l’humidité, mais aussi la pression atmosphérique.

On pourra aussi activer une alarme si le taux de CO2 dépasse 1400, et faire une mise à jour du micrologiciel.

Pour certaines fonctions avancées, comme désactiver physiquement le Bluetooth – il faudra déplacer de tout petits interrupteurs cachés dans le logement à piles.

Combien coûte l’Aranet4?

Pour obtenir une mesure précise du CO2 avec l’Aranet4, il faudra payer 249 USD, soit autour de 320 CAD. Des capteurs de CO2 beaucoup moins coûteux existent, mais la précision n’est pas assurée. Si c’était en plus une horloge et un réveil-matin, ce serait vraiment un outil parfait !

P.

Affiche Comment se transmet la covid-19 importance d'aérer.

AJOUT: Une affiche en BD gratuite sur la façon dont se transmet la covid et l’importance d’aérer les pièces.

pascalforget

Chroniqueur et journaliste en technologie et en science.